POUR NOUS SOUTENIR :

Formulaire : Promesse de don
Montant de la Cagnotte : 530/ 1000 €



samedi 30 juin 2018

Recolte de produits pour le Cambodge

Philippe et Mateo partent dans 2 semaines pour leur tournée missionnaire au Cambodge.
Comme il y a des besoins en produits d'hygiène, ce matin ils sont partis en scooter démarcher les pharmacies.
Plusieurs ont promis de donner des produits, une a proposé un don financier et une autre leur a offert un anti-moustiques !


vendredi 29 juin 2018

Les principales sources de conflits dans le couple 7 : La vie spirituelle

7- La vie spirituelle

Vous vous dites : "Nous sommes tous les deux chrétiens et croyons au même Dieu. Il ne devrait pas y avoir de souci majeur."
Et pourtant le conflit vient là où on l’attend le moins! En ce qui nous concerne c’est peut être là où nous avons mis le plus de temps à trouver la paix.

Pourquoi ?

Par exemple, si je demande au mari, : "En un mot, qui est Dieu pour toi?" 
Il va peut être me répondre : "C’est mon père. "
Puis si je demande à l'épouse, elle pourra me dire : "C’est mon seigneur."

Est ce quelqu’un à tort ? Non, les deux sont vrais. Cependant, ma façon de voir Dieu va teinter ma vie, mes engagements et mes attitudes spirituelles.

L’un va plus aimer prier seul, l’autre à plusieurs, un dans le silence ou l’autre en musique.

Un préférera passer de longues heures à écouter Dieu dans la nature, l’autre préférera sa chambre.

Les conflits peuvent venir quand l’un des deux pense que la façon de faire de l’autre est fausse ou "non biblique" en argumentant avec des versets bibliques sortis de leur contexte. 
C'est vrai que Jesus a dit :  "Quand tu pries, entre dans ta chambre et ferme la porte", mais ça ne l’a pas empêcher parfois de se lever très tôt et d’aller prier sur une montagne.

En réalité, Dieu est à la fois notre Seigneur et notre père et il est présent à la fois dans le secret de notre chambre et sur la montagne.

Vos différentes façons de vivre votre foi ne sont pas contradictoires mais plutôt complémentaires. Ensemble vous refléterez une image plus belle et plus complète de Dieu et vous pourrez être un témoignage de qui il est pour plusieurs, à commencer pour vos enfants.

Les principales sources de conflits dans le couple 6 : Les tâches ménagères

6- Les tâches ménagères

En me penchant sur ce point, je trouvais que souvent l’homme et la femme ne réalisent  pas ce que leur conjoint fait au quotidien.
En matière de travail, de récents articles reconnaissent que les femmes sont moins bien payées que les  hommes pour un emploi identique.
Sans nous en rendre compte cela est reproduit dans le foyer voir même encore plus. 

Prenons le cas d’une maman à la maison qui élève ses  trois enfants. 
Peu de personnes vont qualifier sa tâche comme un « vrai travail ».
Pourtant, si cette même femme, garde chez elle trois enfants qui ne sont pas les siens, contre rémunération, on considère que c’est un travail.

Je ne prend pas cet exemple pour dire que les femmes en font plus que les hommes à ce niveau.
Mais plutôt que l’homme ou la femme est beaucoup plus « centré » sur ce qu’il ou elle fait et du coup, aura l'impression d'en faire plus que l'autre.

N’oubliez pas de reconnaitre, d’encourager et féliciter l'autre.
Plutôt que d’être dans la rivalité, apprenez à vous servir mutuellement, sans intérêt .

De plus, dans ce domaine particulier, il est bon de prendre en compte vos capacités physiques et émotionelles respectives.
Nous avons tous des degrés de résistance aux pressions et à la fatigue différentes.
Celles ci évoluent et changent en fonction des saisons par lesquelles vous passez.
Apprenez à « respecter ce que l’autre fait » même si cela « n’a pas été fait de la manière que vous auriez aimé » .
Voyez à la démarche moins qu' au résultat obtenu !


Les principales sources de conflits dans le couple 5 : La sexualité

5- La sexualité

Voici une petite anecdote que j’ai lu dans un livre :

« Un couple se rend chez un conseiller conjugal pour un problème d’ordre sexuel.
Le mari entre en premier et explique : « Avec ma femme, nous avons des rapports sexuels 3 fois par semaine, autant dire presque jamais »
Puis c’est au tour de la femme : « Avec mon mari, nous avons des rapports 3 fois par semaine, autant dire, presque toujours »

Les besoins physiques différents de l’homme et de la femme sont souvent source de conflits.

J’aimerais qu’on puisse voir ce que la Bible nous conseille :

Dans 1 Pierre 3:7

« Maris, montrez de la sagesse dans vos rapports avec vos femmes, comme avec un sexe plus fragile; honorez-les, comme devant aussi hériter avec vous de la grâce de la vie. Qu'il en soit ainsi, afin que rien ne vienne faire obstacle à vos prières. »

Je voudrais souligner cette partie du texte : « Pour que rien ne fasse obstacle à vos prières ». 
La sexualité est donc reliée au spirituel. Notre conduite sexuelle peut faire obstacle à nos prières.

Par exemple, ça va être difficile pour un couple de passer du temps à prier ensemble si l’un des conjoints a des envies physiques non répondues.

On voit également, dans ce passage que Pierre conseille aux hommes d’agir avec sagesse envers leurs femmes, de les honorer en tenant compte de leur fragilité sexuelle.

Le problème c’est qu’on se conforme souvent à l’image faussée de la sexualité que la société nous renvoie. Une image égocentrique et entièrement focalisée sur le plaisir personnel.

Dieu est le créateur de la sexualité. Il l’a crée de façon à ce que le mari soit centré sur les besoins de sa femme et la femme sur ceux de son mari.

D’ailleurs dans 1 corinthiens 7-4 il est écrit que : « La femme ne dispose pas de son propre corps mais le mari; pareillement aussi, le mari ne dispose pas de son propre corps, c’est la femme. »

Finalement, la sexualité c’est un cadeau un don mutuel entre les époux.

Les principales sources de conflits dans le couple 4 : L'argent

4 - L’argent

Pour moi, l’argent c’est important, ça nous permet de réaliser des tas de projets.
Et des projets, quand on est dans votre cas et qu’on vient de se marier, on en a souvent un paquet !
Jesus dit dans l’Evangile de Luc :" lequel d’entre vous, s'il veut bâtir une tour, ne s'assied d'abord pour calculer la dépense et voir s'il a de quoi la terminer".

Ceci dit l’argent ne doit être qu’un moyen pour atteindre un objectif fixé, sans devenir l'objectif lui-même.
Dans ce verset, Jesus prend l’exemple d’un homme qui veut « Bâtir une tour ».
Ce qui peut devenir un problème, ce n’est pas l’objectif, mais la manière dont le couple va s’y prendre pour arriver à son but.
Comment se mettre d’accord, quand on a pas la même idée sur la gestion de l’argent ?
Comment faire quand l’un est plutôt dépensier et l’autre économe ? 

Par exemple, avec Lucie nous avons fait le choix, lorsque nous recevons de l’argent :  un salaire ou un soutien, d’en donner une partie, en économiser une autre et en dépenser la dernière. Comme cela, tout le monde est content.
D'ailleurs c'est un principe tout simple, que nous enseignons aussi à nos enfants pour leur argent de poche.
Il ne faut pas que l'argent devienne un obstacle entre vous et Dieu.
Prenons le cas du jeune homme riche dans l’évangile de Mathieu : ce jeune homme faisait tout ce que les écritures prescrivaient, pourtant, il savait  que cela ne « suffisait pas » et interrogea Jésus.
Jesus l’invita à vendre tout ce qu’il possédait et à le suivre, mais ce jeune homme n’en fut pas capable, il reparti tout triste car il est écrit qu’il avait de grands biens et qu'il n’a pas pu s’en délester.
Ses biens matériels avaient pris trop de place et faisaient finalement obstacle entre lui et Dieu
Alors est ce que Dieu est contre l’argent ?
Je ne pense pas, car il donne généreusement à ses enfants. Par contre, ce qu’il veut c’est qu’on en soit de bons gestionnaires.





Cérémonie de fin de maternelle de Zélia

Nous rentrons de la cérémonie de fin de maternelle de Zelia et ses camarades de grande section.
Zelia a eu un diplôme avec les paroles que ses maîtresses ont reçu de la part de Dieu pour elle.
Elle a aussi eu un cadeau qui lui ressemble : un foulard et des barrettes à cheveux !
Les enfants de moyenne section et les maîtresses ont prié pour une bonne transition avec le CP.
Ensuite, la classe nous a offert un bon gouter.
Elle a passé une excellente année et c'est avec émotion que nous voyons Zelia devenir une grande fille.
Nous ne sommes pas peu fiers!

De plus, Mateo avait fait une lettre de motivation pour participer au prochain voyage au Sénégal organisé par son école ( soutien envers une école chrétienne implantée l'an dernier) et il vient  d'apprendre qu'il a été pris ! Il est très content !









Les principales sources de conflits dans le couple 3 - La communication

3- La communication

Le seul être vivant que Dieu a doté de la parole, c’est l’Homme !
Ce n’est pas étonnant qu’une bonne communication dans le couple soit si importante.
C’est au point qu’on estime que 80% des conflits dans le couple pourraient être résolus par une bonne communication.
Bien souvent le problème n’est pas qu’on ne se parle pas, c’est que lorsqu’on parle on ne se comprend pas.
Ça vous est surement déjà arriver d’assister à une discussion entre 2 personnes qui ne parviennent pas à se comprendre et de vous apercevoir en étant extérieur à la situation, qu’en réalité il disent la même chose mais pas de la même manière.
C’est un peu comme si on parlait 2 langues différentes.
Je pense que même si il peut y avoir des soucis de communication dans plein de domaines, il y en a un sur lequel il est primordial de s'attarder, c’est celui de l’affection. 
Comment est ce que l’autre peut savoir clairement et quotidiennement que je l’aime?
On distingue 5 langages de l’amour  ("Les langages de l'amour" de Gary Chapman) :

Les paroles valorisantes, les cadeaux, le toucher physique, les moments de qualité et les services rendus.

Personnellement, je peux recevoir des cadeaux de mon mari tous les jours, si il ne passe pas des moments de qualité seul à seul régulièrement avec moi, je ne me sentirais pas beaucoup aimé. 
Même si lui, ce qui lui montre le plus que je l’aime c’est que je lui offre des cadeaux, ça ne fonctionne pas avec moi, il doit apprendre à parler mon langage et moi le sien.


Maintenant, prenez un moment pour vous dire l’un à l’autre quel est le langage de l’amour que vous comprenez le mieux.

Les principales sources de conflits dans le couple 2 : L'éducation des enfants

2- L’éducation des enfants

Avoir des enfants amène véritablement à grandir. A la naissance de Mateo, il y a une bientôt une douzaine d’années, quand je l’ai pris pour la première fois dans les bras, j’ai expérimenté ce que Dieu éprouvait réellement pour l’homme.
Je réalisais que je ne voulais pour ce petit être que des projets de paix et son bonheur.
Mais le problème est que, rapidement, j'ai pu m'apercevoir que ma manière de faire pour l’éduquer différait de la manière dont Lucie voulait l’éduquer.
Pourquoi ?
Parce mes parents m’avaient apporté une éducation différente de celle que les parents de Lucie lui ont apporté.
Je ne parle pas de bonne ou de mauvaise façon de faire mais de différence.
Cependant, lorsque nous avions des disputes à ce sujet, chacun de nous était persuadé que sa manière de faire était la bonne.
Il nous a fallut un bon nombre d’années pour comprendre que nous n’étions pas les seuls à vivre
« ce choc des cultures »
De peu que les pays d'origines du mari et de la femme ne soient réellement pas les mêmes, cela peut être encore plus problématique.
L’idéal est que vous puissiez toujours réfléchir ensemble, vous remettre régulièrement en question et surtout prier au fur et à mesure que les « enfants grandissent » et que les « défis de l’éducation » se posent.
Il est bon à ce moment là de choisir ensemble ce que vous estimez important.
Mettez en place vos propres valeurs familiales.
Dans notre famille, les valeurs comme le respect, le service, l’écoute sont des non négociables pour nos enfants.
Le reste, peut être discuté, comme par exemple : si on a le droit de poser ou non les coudes sur la table au moment du repas...
Il faut choisir ses combats ! 

jeudi 28 juin 2018

Les principales sources de conflits dans le couple 1: parents/beaux parents

Ce message a été partagé à l'occasion du mariage du frère de Lucie.
En tant que couple, ça nous a fait du bien de nous re-pencher là dessus et aussi de faire équipe pour l'apporter !


On a tous déjà entendu quelqu’un dire « moi je suis pour la paix des ménages ».
Eh bien, on a une bonne nouvelle pour vous : Dieu aussi est pour la paix de ménages !
D’ailleurs on a ce verset de la bible où Dieu dit: 
« Car je connais les projets que j’ai formé sur vous, projet de paix et non de malheur, afin de vous donner un avenir et de l’espérance. » Jérémie 29-11 
Dieu a des projets de paix pour votre couple, si vous recherchez cette paix l’un avec l’autre alors il y a un avenir et de l’espérance pour vous.
De notre côté, nous avons mis du temps à trouver la paix.
C’était plutôt la guerre.
Pourtant le mariage c’est faire alliance, on était censé être des alliés mais dans les faits, on agissait souvent comme si on était des adversaires. Un jour, on a compris que l’ennemi est à l’extérieur pas à l’intérieur du couple.
On s’est dit qu’il vaut mieux prévenir que guérir et du coup on a fait des recherches et on a relevé quelques unes des principales sources de conflits dans les couples. On aimerait les voir avec vous et voir comment vous pourriez rester en paix au travers de tout celà.

1- Les parents /beaux parents
Le mariage est un moment de transition. Je me détache de la famille dans laquelle j’ai grandi pour fonder ma propre famille. Parfois, ce qui cause souci c’est que les parents prennent trop de place dans la vie du couple ou bien que les enfants ne parviennent pas à couper le cordon comme on dit.
Il y a un verset de la bible qui parle de ce sujet : En Genèse 2-24, il est écrit : « L’homme quittera son père et sa mère et s’attachera à sa femme ». Ici, on a le mot : quitter, il s’agit donc d’une séparation, et comme toute séparation, c’est difficile forcement. Au moment du mariage, il est nécessaire que les parents relâchent leurs enfants et les confient à leurs conjoint. 
Sinon la suite du verset ne peut pas prendre place : l’homme/ la femme qui s’attache à son époux ou son épouse.
Par exemple : lorsqu'il y a une bonne nouvelle, une préoccupation, une décision à prendre, le ou la conjoint(e) doit apprendre à se tourner vers son époux en 1er et plus vers ses parents.
Cela ne veut pas dire qu’il n’y a plus de relations ou qu’elles sont forcément mauvaises, au contraire, elles évoluent seulement. C’est tellement bon que les parents/beaux parents, partagent leur expérience et donnent de bons conseils aux jeunes mariés !

lundi 25 juin 2018

Spectacle de danse Zelia

Zelia a passé une semaine de répétition presque chaque soir puis a donné 3 représentations de danse classique au théâtre de la ville. Elle avait un peu le tract au début mais elle a très vite apprécié la vie d'artiste !
Voici une vidéo de sa chorégraphie :


dimanche 17 juin 2018

Journée papa/fille et maman/fils

Nous avons eu le plaisir d'avoir un temps particulier avec chacun de nos enfants.
Lucie, Mateo et Joshua ont visité Wattwiler et pu se servir de la célèbre eau de source directement au robinet de l'usine avant une petite marche.
Philippe et Zélia ont suivi un parcours à vélo à Jungoltz.
Tout le monde est revenu content et reboosté de ce moment!





mercredi 13 juin 2018

Présentation de notre équipe fabricants de joie en France

Equipe large des responsables FJ France à Paris ( Lucie gardait les enfants!)
Les fabricants de joie, ministère dans lequel nous sommes impliqués depuis quelques temps, est une oeuvre interconfessionnelle. Elle n'est donc supportée par aucune église en particulier. 
C'est une branche de Jeunesse En Mission qui se spécialise auprès des enfants, des adolescents, des jeunes et leurs familles.
Au sujet des finances, nous avons un principe fondateur qui concerne tous les équipiers : 
"Si Dieu t'appelle, il pourvoit".
Aucun de nous ne perçoit de salaire pour son travail et nous avons donc besoin d'être soutenus par des dons financiers réguliers.

De notre côté, nous voudrions nous investir à temps plein dans cette oeuvre et nous croyons que Dieu va pourvoir !
Philippe envisage de prendre un congé parental en mai 2019 et Lucie poursuivra aussi son engagement aux FJ.

Nous sommes actuellement 4 familles missionnaires responsables des fabricants de joie en France.
Si vous voulez lire notre page de présentation, voici le lien à cliquer : Equipe FJ France
Vous pouvez aussi décider de soutenir les fabricants de joie, notre famille ou les autres membres de l'équipe très facilement par le biais de cette page.

Pour ceux qui le désire, nous avons un dossier plus précis concernant notre histoire personnelle, notre parcours au service de Dieu, nos projets à court et moyen termes et nos rêves. Vous pouvez nous contacter pour l'avoir.

Accueil des nouveaux habitants de Guebwiller

Lucie, Matéo, Zelia et Joshua se sont rendus à une après-midi découverte organisée par l'office de tourisme de Guebwiller pour accueillir les nouveaux arrivants.
Au programme : visite de la basilique de Tierenbach, du restaurant des moines et de l'hôtel des violettes où nous avons eu droit à un bon goûter.
Joshua a pu admirer les magnifiques plafonds de la basilique depuis sa poussette.
Il commence à nous faire ses premiers sourires ces derniers jours !








jeudi 7 juin 2018

De la grâce pour les familles dans l'eglise

Exode 34-7 nous dit que Dieu fait grâce jusqu'à 1000 générations.
On fait parfois la distinction entre une église centrée sur la grâce et une autre qui serait centrée sur la parole. L'une serait jugée permissive et l'autre exercerait la tolérance zéro avec le pêché.
Je crois que le principe de la grâce peut être mal compris et surtout que tous les excès de zèle, dans un sens comme dans l'autre, ont de facheuses conséquences.

La grâce n'est pas une excuse pour pécher, elle est une puissance libératrice pour vivre et mettre la parole de Dieu en pratique.


Si la parole écrite suffisait, Jésus ne serait pas mort. Alors n'essayons pas d' y obéir par nos propres forces. Sinon, nous allons developper toutes sortes de stratégies et de règles pour y parvenir, desquelles, nous redeviendrons esclaves. Cette attitude, c'est ce qui a changé notre relation avec le Christ en religion chrétienne. La bible nous parle des hommes et des femmes qui, durant des siècles ne sont pas parvenus à obéir aux lois dictées par Dieu et il a dû envoyer son fils mourir pour celà. Ne serions-nous pas orgueilleux de croire que, nous, nous y arriverons?


Il y a beaucoup de familles imparfaites dans la Bible et elle ne se tait pas sur cet état de fait :


David a commis l’adultère, Isaac et Rebecca avaient une préférence entre leurs enfants, Jacob a trompé son frère, Abraham n’assumait pas beaucoup son rôle de chef de foyer : il a dit que Sara était sa sœur pour sauver sa peau et plus tard il va se soumettre au plan de Sarah pour avoir un fils, sans s’y opposer alors que Dieu lui avait parlé.


La famille est le lieu de grâce par excellence, on le voit dans l’histoire du fils prodigue. L’église en tant que famille doit être, elle aussi ce lieu, on le voit dans la réaction de Jésus envers la femme adultère.
Bien sûr la grâce a du sens du moment qu'elle reste grâce et que nous avons conscience d'avoir attristé le coeur de Dieu et de ceux qui nous entourent. Sachant aussi qu'il nous faut essayer de réparer les dégâts, ne voulant plus recommencer. Jésus dira à la femme : " Va et ne pêche plus."

La grâce de Dieu doit passer régulièrement dans nos familles, car en réalité papa, maman et enfants en ont besoin. Aucune famille ne peut persévérer à écouter Dieu et lui obéir sans exercer d'abord la grâce. La famille chrétienne parfaite, qui ne fait jamais d'erreur n'existe pas. Pourtant, j'ai comme l'impression qu'on essaie tous de le faire croire à ceux qui nous entourent et de cacher nos faiblesses.
La société nous dit : pour vivre heureux vivons cachés. Il y a d'ailleurs, au sein même des familles des non-dits : les secrets de famille, qui font du mal le jour où ils viennent en lumière. Nous devons prôner l’intimité dans nos familles mais pas l'hypocrisie.  Et si l'humilité précédait la gloire? Et que la démonstration de nos échecs et la confession de nos pêchés permettaient à Dieu de faire briller sa puissance sur nos familles?


"Ma grâce te suffit, car ma puissance s'accomplit dans la faiblesse. Je me glorifierai donc bien plus volontiers de mes faiblesses, afin que la puissance de Christ repose sur moi." 2 corinthiens 12-9



A la maison et à l'église on pourrait :


1 - Libérer les thématiques taboues : la mort, la maladie, la sexualité, l’argent, le divorce, les complexes...
Soyons ouverts à discuter et accompagner les réflexions de nos enfants sur ces sujets. Ne pas délaisser ces sujets dans les prédications pourraient aider les familles en ce sens.


2 : Ne pas porter de masques. Les super-héros en porte, mais nous ne sommes pas des super-héros.
Le péché est à notre porte à chaque jour et il frappe. Parfois nous tombons. Le mot "pardon" doit faire partie de notre vie de famille. La Bible nous dit de confesser les uns aux autres nos péchés. Cependant, il n'est pas judicieux de se confier à tout le monde non plus.
Un péché public n’est pas un problème plus grand qu'un péché qui ne se voit pas ou qui est caché. Bien souvent ce qui nous gène c’est qu’on nous aie vu, on gère la honte alors que le problème c’est le péché qui la produit.
Il est cependant vrai qu'un péché public est confessé en public.
ex : une dispute entre les parents devant les enfants : les parents se demandent pardon mais également à leur enfants pour s'être emportés, ou pour les mauvaises paroles qu'ils ont pu prononcer.

Porter un masque nous apporte beaucoup de désillusions, surtout à la jeune génération. Beaucoup de jeunes pensent en fait que eux seuls ont des problèmes et que tous les autres vont tous bien. Comme si certains étaient forts à l'origine et d’autres moins. Détrompez-vous, même les meilleurs conseillers expérimentés ont leur propres défis. Personne n'est plus à même de s'appuyer sur ses propres forces. D'ailleurs, je n'ai jamais vu autant de gens être encouragés à reprendre espoir pour eux même et renouvelés dans leur confiance en Dieu que lorsque qu'un leader ou personnage public expose ses propres faiblesses sans peur du jugement avec un coeur humble et repentant.

3 : Abandonner la quête de la perfection : parce qu'il faut être un exemple. C'est vrai, mais les objectifs ne sont pas à la bonne place. Chercher à être parfait avant même de réjouir le cœur de Dieu, c'est vouloir être comme Dieu, c’est l’orgueil par excellence car c’était le but de Satan. Jésus n’a pas regardé comme un but à atteindre le fait d’être l'égal de Dieu mais il s’est dépouillé lui-même. Christ qui vit en nous, le moi qui diminue et lui qui grandit, c'est ça l'espérance de la gloire, c'est ça être un exemple.


Voici un témoignage, sur ce que j'ai pu vivre récemment à ce sujet :

"Quelque chose me marque ces derniers temps alors que nous vivons des échecs familiaux:
 Notre fils a fait un burn out car il était soumis à trop de pression de notre part. Pourtant les personnes qui nous entourent nous disent : vous êtes une famille forte, vous êtes des exemples pour nous. De même, alors que notre couple vit un moment compliqué, dans le même temps c’est toute une famille, récemment convertie, qui nous remercie de les avoir accompagnés sur le chemin de la foi. 
Nous avons vécu ce genre de situation à plusieurs reprises. C'est vraiment lorsque nous sommes faibles que nous sommes forts"

 Nos imperfections ont l’avantage de révéler la perfection de Dieu et sa grâce infinie. C’est Dieu qui transforme et qui change nos mentalités alors que nous nous abandonnons à lui.


vendredi 1 juin 2018

Défi : distribution de 100 évangiles !

Philippe a acheté un carton plein d' évangiles et s'est lancé le défi de les distribuer au gré de ses rencontres, aux personnes avec lesquelles il aurait un contact privilégié en partageant sa foi au quotidien.
Il réfléchi comment franchir le cap de ne pas simplement annoncer la bonne nouvelle mais aller plus loin en faisant des disciples.
Il a déjà témoigné et prié pour plusieurs personnes.
On prie et on attend les fruits !



Il lit actuellement le livre " Suis moi "de  David Platt, auteur qu'il apprécie beaucoup,
 qui parle de faire des disciples et de se rapprocher au maximum du style de vie que Jésus enseigne dans les évangiles.
Vous trouverez certains de ses enseignements sur ce site web, traduits en français :  David Platt