POUR NOUS SOUTENIR :

Formulaire : Promesse de don
Montant de la Cagnotte : 530/ 1000 €



vendredi 30 mars 2018

Philippe aux urgences

 Cette nuit, Philippe a été réveillé par des douleurs violentes au genou. Ce matin il est allé aux urgences et il s’avere qu’il a une déchirure du tendon du quadriceps à la jambe gauche. Le voilà donc en arrêt pour 10 jours. Il devra faire des examens complémentaires la semaine prochaine… Le frère et la sœur de Lucie arrivent bientôt à la rescousse...
Au vu de l’enchaînement de situations  compliquées , merci de continuer à prier pour nous !

jeudi 29 mars 2018

Fête de Pâques école Zelia et Mateo

Les enfants de l’école ont préparé un spectacle sur le thème de Pâques. Nos enfants ont beaucoup aimé participer. Zelia en chantant et dansant avec ses camarades et Mateo en jouant du cajon.
Merci à tous ceux qui les ont accompagnés !






Nouvelles santé de Lucie (3)

Merci à chacun pour vos prières et messages encourageants. Lucie a moins mal à la hanche, la douleur commence à s’atenuer en journée. La nuit, les douleurs reviennent et elle a du mal à dormir avec ses insomnies. Sa jambe ne devient plus bleue et froide le soir  depuis qu’elle a des piqûres d’anti coagulant.Les démangeaisons ne sont pas revenues  et la première partie du bilan sanguin pour le foie est bonne. Nous attendons la suite pour la fin de semaine.

mardi 27 mars 2018

Nouvelles santé Lucie suite

 Lucie n’a pas encore pu voir le gynécologue. Elle est en attente d’un rendez-vous pour le 4 avril, en attendant elle est suivi par le rhumatologue.Les douleurs de sa hanche s’améliorent un peu mais il lui est toujours impossible de marcher. Cette nuit elle a eu de fortes démangeaisons sur le corps ce qui l’a amenée  à une consultation pour un bilan hépatique ( foie).La sage femme de l’hôpital lui a fait une prise de sang dont nous aurons une partie des résultats demain, car il suspecte une cholestase gravidique, qui pourrait être dangereuse pour le bébé.
Merci pour vos prières !

jeudi 22 mars 2018

Nouvelles santé de Lucie

Lucie a dû passer un IRM  car ses douleurs ne faiblissaient pas. Le médecin qui l’a reçue ce matin hésite entre trois diagnostiques mais confirme qu’il y a un problème osseu au niveau de la hanche. Il ne s’agit donc plus de faire une ponction, puisse que le liquide reviendrait.Ce serait sûrement lié à la grossesse. Ceci dit il ne peut ni traiter les douleurs et l’os ni poursuivre les investigations par d’autres examens du fait qu’elle est enceinte.Elle doit rester alitée au maximum pour préserver sa hanche et éviter que le problème ne devienne plus conséquent. Le médecin s’occupera de cette hanche après la naissance du bébé.
La question de l’accouchement doit être maintenant considérée  par le gynécologue.

Merci à tous ceux qui prient et qui nous soutiennent de manière pratique dans ce moment difficile.

vendredi 16 mars 2018

Lucie a de l'eau dans la hanche

Mard,i une échographie de la hanche de Lucie a révélé qu'elle avait de l'eau dans l'articulation.
Ce matin, elle a vu un médecin en urgence qui demande qu'elle fasse une IRM et prise de sang avant d'envisager une ponction du liquide. Cette ponction s'avère délicate à cause de la grossesse, mais si cela ne se résorbe pas, il l'effectuera la semaine prochaine.

Merci de prier pour qu'il n'y aie pas besoin de ponction!

Accueil de jeunes correspondantes des Pays-bas

Depuis lundi, nous accueillons chez nous 3 jeunes filles d'un collège des Pays-Bas, qui travaillent sur un projet avec la classe de 3eme de l'école de Mateo.
La langue française est un vrai défi pour elles !
Zelia a particulièrement apprécié l'ambiance féminine qui régnait dans la maison.
Elles sont reparties ce matin.

Be blessed girls ! We enjoy these times with you.


mercredi 14 mars 2018

Des repères pour les familles dans l’église-5- Des repères sociaux

Dès le jardin d’Éden, Dieu avait donné des repères et un rôle à Adam :

«L'Éternel Dieu prit l'homme, et le plaça dans le jardin d'Éden pour le cultiver et pour le garder. L'Éternel Dieu donna cet ordre à l'homme : Tu pourras manger de tous les arbres du jardin; mais tu ne mangeras pas de l'arbre de la connaissance du bien et du mal, car le jour où tu en mangeras, tu mourras. »
Genèse 2-15

Dieu lui a donné une mission, celle de cultiver et garder le jardin. Puis il lui a dit qu’il pouvait jouir librement des merveilleux fruits du jardin. Enfin, il lui donné une limite claire et précise et a expliqué ce qui arriverait si il venait à la dépasser. Puis le serpent est arrivé. Le mensonge du serpent est le même aujourd’hui : Et si l’herbe était plus verte hors du jardin, hors du cadre prévu par Dieu ?
Dans une relation extra-conjugale? En passant outre l'enseignement de mes parents? De même, la conséquence de la désobéissance est elle aussi identique de nos jours : la honte, la peur, l’accusation et les relations de confiance brisées.


Je sais bien que je ne peux pas faire tout ce que je veux, quand je veux et avec qui je veux, ni avoir tout et tout de suite. Pourtant c’est bien ce que pensent tous les enfants quand ils viennent au monde! Le mot limite ne sonne pas bien à nos oreilles. Cependant, si elles sont adaptées, elles sont des repères sécurisants. Les parents jouent leur rôle protecteur envers leurs enfants en posant un certain cadre autour d’eux. Le besoin de se sentir en sécurité est vital pour l’être humain. Fortifié par le sentiment d’être protégé par Dieu et par ses parents, l’enfant peut être confiant, s’épanouir, faire face aux autres, expérimenter de nouvelles choses et ainsi jouer son rôle dans la société.
Nous ne sommes pas les "copains" de nos enfants, nous devons assumer pleinement notre rôle d'éducateur et savoir dire non quand il le faut sans avoir peur de perdre leur affection.
Dieu lui même n'a pas peur de nous reprendre et heureusement....

De manière générale, dans le domaine des relations sociales, je dois comprendre l'idée selon laquelle, ma liberté s’arrête où commence celle de l’autre.

Dans Matthieu 7-12, Jésus nous rappelle:
"Tout ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le de même pour eux, car c'est la loi et les prophètes."
Voilà un bon conseil pour la vie en société. 
Le principe de droit est relié à celui de devoir tout comme le principe de liberté est relié à celui de responsabilité. Ils sont indissociables, l'un ne va pas sans l'autre.
Finalement en respectant l'autre, je me respecte moi-même. Au sein du foyer, cela permet d'éviter d'osciller entre le fonctionnement de l'enfant-roi et celui du parent-tyran.
De plus, si ces principes s'exercent dans la famille premièrement, il sera plus simple pour chacun de les mettre en pratique à l'extérieur.


Dans la famille, on pourrait par exemple :


- Donner des limites claires et adaptées à l’âge et au jeune. Il faut qu’il sache : " Ma liberté commence à ce point et elle s’arrête à celui-là." Par exemple : Je peux sortir avec mes amis, mais je dois rentrer pour le dîner.

Voici un livre que je recommande à ce sujet. Il est très souvent revenu sur ma table de chevet.



- La politesse : Bonjour, merci, s’il te plaît. 3 mots qui en disent long. Expliquez à vos enfants pourquoi ils sont indispensables dans les relations et exigez qu’ils les utilisent dès le plus jeune âge!



- Nous avons tous nos propres limites physiques, émotionnelles... et elles influent sur nos relations.
Prenez le temps en famille pour exprimer tour à tour les vôtres et engagez-vous à les respecter mais aussi à les faire respecter. Par exemple : si je n’ai pas au moins 9 h de sommeil, je me sens irritable ou bien je me sens tellement mieux pour discuter après mes 2h de sport ! ou encore je n’aime pas qu’il y ait trop de monde autour de moi…


Dans l’Église :


- Composer un groupe de famille disponible de temps en temps pour s’occuper des enfants d’une maman/papa célibataire. Souvent c’est épuisant pour le parent seul d’assumer d’être l’unique figure d’autorité pour l’enfant sans avoir l’appui d’un conjoint.


- Laisser aux familles la liberté de servir ensemble dans l’Église, de se tromper, d’essayer et de découvrir. Elles doivent savoir qu’elles ont un rôle à jouer dans la société. Dieu a un appel spécifique pour chaque famille. En servant dans la communauté, les domaines et la manière dont elles peuvent devenir des "repères vivants" pour leur entourage se révèle plus clairement.
Les barrières autour du jardin d'enfants n'ont d'autre fonction que celle de leur permettre d'être entièrement libres à l'intérieur. L'église est un lieu sécure, un lieu-repère, où les familles doivent pouvoir revenir régulièrement pour expérimenter sans pression.


- Attribuer une personne référente qui va rencontrer la famille, l’encourager et prier avec eux. Les enfants n’ont de cesse à tester les limites, c’est parfois déstabilisant et surtout fatiguant pour les parents de tenir ferme sans pour autant devenir « irritants » envers leurs enfants. Un peu de soutien leur fera du bien .


- Donner aux parents plus de place dans les moments clé de la vie d’Église : partage de la sainte cène en famille, prière pour les enfants avant de les envoyer vers les classes d’âge…. Cela permet de reconnaître et d’affirmer leur autorité parentale.



- Démarrer un groupe Quartier libre pour transmettre des repères de vie en société aux enfants de nos quartiers.
Ces groupes visent principalement à rejoindre les enfants là où ils habitent, apprennent et jouent en vue d’un travail d’animation et de prévention basé sur des valeurs chrétiennes.
Il s’agit d'un programme de rue dynamique et créatif composé d’activités diverses telles que chants, histoires, jeux, ateliers, goûter, etc.
Il a été rapporté des Etats Unis (Metro Ministries avec Bill Wilson) par les fabricants de joie.




                                                     --------------------------------------------



Pour finir cette série d'articles " Des repères pour les familles dans l'église", je vous propose une petite illustration :



" La danseuse qui ne trouve pas au sol la marque en forme de croix qui l’aide à repérer la position où elle doit revenir pendant la chorégraphie sera complétement perdue et incapable d’évoluer sur la scène. Tout son talent et son travail de préparation ne lui sera d’aucune utilité dans ce cas.





La scène de la vie est bien trop grande et trop complexe pour pouvoir y évoluer sans retourner régulièrement vers nos repères et donc, vers notre père."

mardi 13 mars 2018

Visite à notre prof de formation ( FTJ Quebec )

L'an dernier nous avons suivi une formation de 3 mois au Québec ( Formation au travail parmi les enfants, les jeunes et les familles de Jeunesse en mission).
Un de nos professeur qui vit en Suisse, Christoph, nous a accueilli chez lui aujourd'hui. L'occasion d'échanger des nouvelles, de rencontrer sa famille et de prier ensemble.

Merci pour votre accueil !


lundi 12 mars 2018

Dernière écho du bébé

Voici la dernière photo du bébé in-utéro. Il va bien et mesure déjà plus de 44 cm et pèse 2kg!
La sage femme nous a même montré de tout-petits cheveux qui poussent sur son crâne.
Nous sommes ravis de voir sa petite frimousse pour de vrai bientôt.
Il devrait arriver dans 2 mois maintenant!



Nous remercions de tout coeur toutes les personnes qui ont béni l'arrivée de notre petit bout avec du mobilier, vêtements et nécessaire de puériculture et surtout avec beaucoup de générosité. Nous sommes enthousiasmés de voir comment Dieu prend soin de nous au travers de vous tous.

Merci !


--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Notre liste de naissance :  https://www.ookoodoo.com/list/844151

samedi 10 mars 2018

Intercession avec l'équipe de JEM Bâle

Philippe et Mateo se sont rendus à Weil-am-Rhein en Allemagne pour une après-midi d’intercession organisée par la nouvelle base suisse de JEM (Jeunesse en Mission) à Bâle. Philippe a eu la joie de retrouver l’équipe d’étudiants colombiens avec qui il a participé au dernier camp Niko.

Après un temps de louange et prière en français, allemand, anglais, espagnol et malgache, trois groupes étaient organisés pour intercéder en faveur des trois pays les entourant : 
La France, l’Allemagne et la Suisse.

Philippe est ressorti de ce moment plein d'enthousiasme pour la construction de projets futurs à l'attention de cette région des trois frontières et le lien qui se renforce avec nos amis sud-américains.


Visite du frère de Lucie et de sa fiancée !

Nous avons passé quelques jours en compagnie du frère de Lucie qui vient tout juste de se fiancer.
C'est une joie d'accueillir bientôt Johanna dans notre famille car le mariage a lieu dans 3 mois seulement.
L'occasion pour nous de leur faire visiter la région et de se promener en famille.
Les enfants et Philippe ont bien apprécié les sorties et Lucie d'avoir un peu de visite.... Elle est toujours bloquée avec ses douleurs. Merci de continuer à prier pour elle.

Merci Jérémy pour ces belles photos !






mardi 6 mars 2018

Pause à la communauté urbaine missionnaire d'Yverdon

Nous sommes restés quelques jours de plus en Suisse pour faire une pause et nous intéresser à la communauté urbaine missionnaire d'Yverdon les bains en Suisse dans laquelle les fabricants de joie sont impliqués. Un bâtiment social, une école de disciples, un établissement scolaire chrétien sont, entre autres, autour de cette communauté qui s'implique activement dans son quartier. C'était une joie de prendre un peu de temps avec nos amis suisses et les enfants se sont bien amusés ensemble eux aussi.

Merci à la famille et à toute la communauté qui nous ont si bien reçu !


Les enfants ont participé à l'événement " Kids Praise" organisé dans une église du coin. Alors qu'ils avaient un temps de louange entre eux, nous avions un temps de partage avec tous les parents sur ce que nous aimions faire en famille. Tout le monde a bien apprécié.




Avant de rentrer, nous avons visité une exposition sur la saga Star Wars et tout le monde a pu jouer au flipper à la fin !











dimanche 4 mars 2018

Retraite FJ France en Suisse

Nous venons de vivre notre retraite annuelle FJ France en Suisse, où nous avons été très bien accueillis. Un temps vécu sous le signe des relations, du partage et de l'écoute de Dieu.
Nous sommes heureux des bons défis qui sont devant nous en France pour la suite.
Philippe, Mateo et Zelia ont animé la louange. C'était une première pour Mateo d'accompagner au piano et il s'en est très bien sorti.
Lucie a partagé un court message pour nous encourager à prendre un temps de recul pour nous reposer et être satisfaits de nos activités de l'année écoulée.

Après midi à la patinoire pour toute l'équipe.




Une bonne fondue par nos amis suisses!



Philippe et les jeunes de l'école Daniel au camp Niko

La semaine dernière Philippe a pu enfin vivre son camp Niko. Son désir de participer à ce camp date de notre première rencontre avec les fabricants de joie il y a maintenant plus de 2 ans et 1/2. Il s’y est rendu avec 3 élèves et un surveillant de l’établissement Daniel, personne n’a été déçu du voyage. Cette équipe alsacienne a eu la joie de se joindre à des étudiants colombiens actuellement en FRANCE avec Jeunesse en mission. Les conditions météorologiques de cette semaine ont été véritablement extrêmes (vent, pluie, neige et surtout températures très basses) mais cela à permis à chacun de se surpasser dans les activités proposées. Un temps rempli de surprise et de défis où chacun a grandi dans son leadership et le travail en équipe. Philippe vous encourage à mettre à part 5 jours pour vivre cette expérience et a le souhait de promouvoir cet évènement tout autour de lui. Merci à toute l’équipe Niko FRANCE !