POUR NOUS SOUTENIR :

Formulaire : Promesse de don
Montant de la Cagnotte : 530/ 1000 €



lundi 1 janvier 2018

L'oiseau....libre ?

Hier, en observant un oiseau volant devant un magnifique coucher de soleil, j'ai pu apprécié combien il était libre d'aller et venir comme bon lui semblait. Il pouvait admirer les magnifiques couleurs du ciel de bien plus haut que moi, perché sur la cime de son arbre, sans y payer de droit de séjour !
Je comprennais alors pourquoi l'oiseau est si souvent symbole de liberté. Etre comme lui, vivre sans s'inquiéter du manger et du boire... pourquoi pas?
Cependant en réfléchissant, je me suis rendu compte qu'il y avait tout de même un prix à payer.
L'oiseau ne peut pas s'alourdir de longs poils bien duveteux pour lui tenir chaud en hiver, faute de quoi il ne pourrait plus voler correctement. En réalité, il ne peut s'encombrer de rien, il ne peut rien emporter avec lui au cours de ses voyages dans les airs.
A-t-il un abri où dormir la nuit ? Sait-il seulement où va-t-il dormir ?
L'épaisse couche de neige qui recouvre le sol cache la nourriture à ses yeux. Elle doit être rare à cette époque de l'année, mais il doit s'en contenter.
Souvent, nous leur fabriquons des mangeoires ou de petits nichoirs pour les aider à passer ce rude hiver. Plusieurs d'entre eux sont même obligés d'effectuer de longs trajets migratoires en quête de lieux plus cléments pour quelques mois seulement, avant de revenir...
L'oiseau, finalement, est chez lui partout et nulle part à la fois, Entièrement dépendant de la bonté de son créateur.
Chaque année, sa chère liberté est mise à mal par l'arrivée de petits oisillons qu'il faut sagement couver durant des jours entiers réduisant sa mobilité quasi à néant. Le comble pour un oiseau!

Etes vous toujours sûrs de vouloir être libre comme un oiseau ?


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire